Communiqués

Trier par: Titre | Date

29 Juin 2016 - Mesure d'appui aux ICI pour l'amélioration de la gestion des matières recyclables

La MRC de L'Assomption et la Ville de Repentigny bénéficient d'une aide financière de 25 000% de Recyc-Québec. Cette somme servira à financer le projet d'appui aux ICI pour l'amélioration de la gestion des matières recyclables dans le parc industriel LeGardeur et le secteur industriel-commerciel dans l'axe de l'autoroute 40.

[+]

17 Juin 2016 - 10 lundis littéraires dans les parcs riverains de la MRC cet été !

Au fil de l'eau, au fil des mots (communiqué)

Venez y rencontrer vos auteurs préférés (voir programmation)

[+]

 

 

[-]

21 Janvier 2016 - Chantal Deschamps appuie le rapport et s'oppose à la construction de l'Oléoduc

Rapport de consultation publique sur le projet Oléoduc Énergie-Est

Chantal Deschamps appuie le rapport et s’oppose à la construction de l’Oléoduc

Repentigny, le 21 janvier 2016 – Ayant déjà pris position lors des consultations publiques de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) sur le projet d’Oléoduc Énergie Est de la compagnie TransCanada, la mairesse de la Ville de Repentigny et préfète de la MRC de L’Assomption, madame Chantal Deschamps, appuie sans réserve la conclusion du rapport et s’oppose fermement à la construction de l’Oléoduc.

[+]

Rapport de consultation publique sur le projet Oléoduc Énergie-Est

Chantal Deschamps appuie le rapport et s’oppose à la construction de l’Oléoduc

Repentigny, le 21 janvier 2016 – Ayant déjà pris position lors des consultations publiques de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) sur le projet d’Oléoduc Énergie Est de la compagnie TransCanada, la mairesse de la Ville de Repentigny et préfète de la MRC de L’Assomption, madame Chantal Deschamps, appuie sans réserve la conclusion du rapport et s’oppose fermement à la construction de l’Oléoduc.

Dans son rapport de consultation publique de la CMM, la Commission de l’environnement recommande de s’opposer à la construction de l’Oléoduc en raison du déséquilibre entre les importants risques environnementaux et de sécurité qu’il comporte et les faibles retombées économiques envisagées pour le Grand Montréal.

« Je salue le travail réalisé par la Commission de l’environnement de la CMM tout au long de ces consultations publiques. Avec la participation exceptionnelle des groupes et municipalités entendus, le rapport se veut à la hauteur de rigueur des participants consultés », de déclarer la mairesse de Repentigny.

Repentigny émet 11 recommandations

Devant la Commission de l’environnement de la CMM, en octobre dernier, la Ville de Repentigny a fait siennes 11 recommandations visant à améliorer de façon significative la protection de l’environnement, la sécurité des résidents et l’acceptabilité du projet auprès de sa communauté.

Ledit mémoire vise cinq axes d’interventions, soit : la sécurité de l’approvisionnement en eau potable, la protection de l’environnement, les mesures d’urgence, les retombées économiques et les gaz à effets de serre.

D’ailleurs, la majorité de ces recommandations sont reprises dans le mémoire final de la CMM.

La MRC de L’Assomption inquiète de l’impact du projet sur les milieux sensibles

Quant à elle, la MRC de L’Assomption a émis 15 recommandations devant la Commission de l’environnement, elle a entre autres souligné les impacts du projet d’Oléoduc sur les milieux sensibles, les aquifères vulnérables à la contamination, le couvert forestier, la pérennité de l’agriculture et la sécurité du public.

« Reprenant l’ensemble des recommandations de la MRC, le rapport renforcit notre position avec l’appui des 82 villes de la région métropolitaine de Montréal. Je suis ravie de l’adhésion de tous mes collègues à la protection de notre territoire. C’est ensemble que nous protégerons notre qualité de vie et que nous laisserons à nos enfants un environnement sain », de souligner la préfète de la MRC, madame Chantal Deschamps.

Protéger notre source d’approvisionnement en eau potable

« Nous jugeons dangereux qu’un tel équipement traverse la rivière L’Assomption en amont de sa prise d’eau potable. Nous ne pouvons faire fi des impacts importants et des conséquences qui pourraient causer un tort irréparable à notre territoire et à notre communauté en cas de déversement », d’ajouter Mme Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny.

La construction de l’oléoduc affecterait directement un boisé et un couvert forestier qui sont d’intérêt métropolitain. De plus, les eaux souterraines du secteur visé par le projet ont une vulnérabilité élevée à la pollution. L'oléoduc traverserait aussi la rivière L’Assomption en amont des limites du territoire de la Ville. L’unique prise d’eau potable de Repentigny se retrouverait ainsi à une distance d’un peu plus de six kilomètres dudit projet d’oléoduc.

« Rappelons que la Ville a déjà jugé le projet inacceptable, tant au niveau de la protection de l’environnement et de la sécurité qu’à celui de son acceptabilité sociale », de conclure madame Deschamps.

- 30 -

Renseignements :    M. Joffrey Bouchard
                                     Directeur général
                                     MRC de L’Assomption
                                     450 589-2288
                                     bouchardj@mrclassomption.qc.ca

[-]

02 Novembre 2015 - Changement d'horaire à l'écoparc

Afin de mieux répondre aux besoins de sa population, la MRC de L’Assomption modifie les heures d’ouverture de son écoparc situé au 134, chemin des Commissaires à L’Assomption.

[+]

Afin de mieux répondre aux besoins de sa population, la MRC de L’Assomption modifie les heures d’ouverture de son écoparc situé au 134, chemin des Commissaires à L’Assomption.

Depuis le 1er novembre, le nouvel horaire d’hiver est en vigueur. Les employés de l’écoparc se feront un plaisir de vous y accueillir selon les modalités habituelles.

Rappelons que l’écoparc est l’endroit privilégié où les citoyens peuvent se départir de leurs matériaux de construction, résidus domestiques dangereux, appareils électriques et électroniques, résidus verts et plus encore. Tout cela gratuitement et dans le respect de l’envrionnement.

Horaire d’hiver : 1er novembre au 31 mars

 

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Férié*

Nouvel horaire

Fermé

Fermé

Fermé

10h 
à 17h

10h 
à 17h

10h
à 17h

10h
à 17h

9h
à 17h

*fermé 24, 25 et 31 décembre ainsi que le 1er janvier
 

Horaire d’été : 1er avril au 31 octobre

 

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Férié

Nouvel horaire

11h
à 17h

11h
à 17h

11h
à 17h

11h
à 17h

10h
à 17h

9h
à 17h

9h
à 17h

9h
à 17h

-30-

[-]

30 Octobre 2015 - Les municipalités de la MRC de L'Assomption honorées

C’est mercredi le 28 octobre dernier que les maires de la MRC de L’Assomption se sont vu remettre plaques et certificats pour l’implication de leur municipalité respective au Défi Santé 5/30.

[+]

C’est mercredi le 28 octobre dernier que les maires de la MRC de L’Assomption se sont vu remettre plaques et certificats pour l’implication de leur municipalité respective au Défi Santé 5/30.

Muriel Lafarge, directrice de la santé publique du CISSSL, a tenu à remettre personnellement les récompenses aux élus. « La grande participation des citoyens et citoyennes de la MRC de L’Assomption au Défi Santé est exemplaire. Le personnel des services des loisirs a su, encore une fois, mobiliser et accompagner les familles et citoyens afin qu’ils relèvent le défi en grand nombre, contribuant ainsi à l’amélioration de leur qualité de vie ».

Les efforts de la Paroisse et de la Ville de L’Épiphanie ont particulièrement porté fruit puisque M. Denis Lévesque et M. Steve Plante ont reçu chacun une plaque pour le « Meilleur taux de participation » dans la catégorie 3 000 à 10 000 habitants pour l’ensemble de Lanaudière. Les 4 autres maires et mairesse ont, pour leur part, récolté un certificat soulignant leur participation au défi.

Rappelons que Le Défi Santé, volet Municipalités et familles, est l’occasion pour les municipalités et les MRC de s’arrimer à une campagne provinciale de promotion des saines habitudes de vie mise en place pour favoriser un mode de vie physiquement actif et une saine alimentation, particulièrement auprès des jeunes et des familles.


Normand Grenier, Steve Plante, Jean-Claude Gingras, Chantal Deschamps, Muriel Lafarge, Denyse Peltier, Denis Lévesque et Michel Champagne.

- 30 –

[-]

09 Décembre 2014 - La MRC de L'Assomption salue l'annonce d'une première pour Lanaudière en matière d'innovation

Au lendemain de l’annonce de l’obtention du statut de centre collégial de transfert de technologies pour le Centre d’expertise et de formation en design industriel, la MRC de L’Assomption se réjouit de ce gain important pour l’économie et les entreprises de la région de Lanaudière. « C’est une annonce qui tombe à point pour notre région car ce secteur d’activité est directement en lien avec nos aspirations dans le cadre de notre grande stratégie de relance économique » a déclaré madame Chantal Deschamps, Préfète de la MRC de L’Assomption.

[+]

Au lendemain de l’annonce de l’obtention du statut de centre collégial de transfert de technologies pour le Centre d’expertise et de formation en design industriel, la MRC de L’Assomption se réjouit de ce gain important pour l’économie et les entreprises de la région de Lanaudière. « C’est une annonce qui tombe à point pour notre région car ce secteur d’activité est directement en lien avec nos aspirations dans le cadre de notre grande stratégie de relance économique » a déclaré madame Chantal Deschamps, Préfète de la MRC de L’Assomption.

Ayant initié depuis 2013 un grand processus de conversion de son économie, les partenaires de la MRC de L’Assomption avaient précisément ciblé une telle obtention pour la région dans la stratégie de relance économique de la MRC. « Cette nouvelle est importante pour notre MRC, puisque c’est la fondation essentielle à la réalisation de l’un de nos grands projets qui consiste en la création d’un premier Centre de service aux entreprises en design industriel au Québec, qui sera situé dans notre MRC. Ceci créera ainsi une véritable filière du design dans la MRC, tout en engendrant, non seulement des emplois de haut niveau, mais aussi toute une dynamique économique favorisant la création d’emplois durables et de qualité pour notre territoire, » souligne Mme Deschamps.

Par le dépôt  et les représentations dans le cadre de sa stratégie de relance économique, la MRC de L’Assomption avait fait la démonstration de l’importance de doter la région de Lanaudière d’un tel outil de développement. Ces démarches avaient grandement contribué à faire en sorte de lever le moratoire qui existait depuis quelques années sur la création de ce type de structure de recherche et a ainsi favorisé l’annonce de la création d’un CCTT en design industriel dans la région de Lanaudière.

Concrètement, cette annonce permettra aux entreprises de la région de développer des produits répondant aux demandes de la clientèle tout en maximisant leur processus de fabrication.  À une époque où chaque dollar compte et que les entreprises sont préoccupées par la performance, le design industriel permet aux entreprises de se démarquer tout en faisant des économies d’argent en étant plus efficaces. «Ainsi, nos entreprises pourront demeurer plus compétitives en améliorant leurs coûts de production mais également en développant de nouveaux produits pour consolider et développer de nouveaux marchés, ». « Notre CLD travaille en étroite collaboration avec les intervenants concernés afin de mener à terme des projets de transfert technologique dans les entreprises de la MRC de L’Assomption, en plus de travailler à l’implantation de la phase deux du projet soit la création du Centre de services aux entreprises en design industriel ». ajoute la préfète en guise de conclusion.

La MRC de L’Assomption est un organisme régional qui regroupe les municipalités de Charlemagne, L’Assomption, Ville de L’Épiphanie, Paroisse de L’Épiphanie, Repentigny et Saint-Sulpice, soit 122 213 personnes réparties sur un territoire de 258 kilomètres carrés. La MRC exerce des compétences dans les domaines de l'aménagement du territoire, du transport en commun, de l'environnement, des matières résiduelles, de la culture ainsi que du développement économique local.

- 30 –

[-]

27 Octobre 2014 - Un autre prix pour la publication de la MRC de L'Assomption

Le livre Municipalité régionale de comté de L’Assomption – Une terre, de l’eau et du cœur est le récipiendaire du Prix d’excellence en interprétation du patrimoine décerné le 16 octobre dernier par l’Association québécoise en interprétation du patrimoine (AQIP).

[+]

Le livre Municipalité régionale de comté de L’Assomption – Une terre, de l’eau et du cœur est le récipiendaire du Prix d’excellence en interprétation du patrimoine décerné le 16 octobre dernier par l’Association québécoise en interprétation du patrimoine (AQIP).

Ce Prix souligne la qualité exceptionnelle d’une réalisation ayant servi à la diffusion et à la mise en valeur d’une ressource patrimoniale. Les membres du jury ont tenu à souligner la grande qualité de l’ouvrage, la richesse des illustrations ainsi que la diversité du contenu abordant plusieurs aspects du patrimoine : historique, archéologique, naturel, ethnographique, artistique, etc. Un livre qui rend les autres régions jalouses et duquel se dégage un fort sentiment de fierté et d’appartenance.

Lancé à l’occasion du 30e anniversaire de la création de la MRC de L’Assomption, cette publication illustrée de 288 pages présente une formule renouvelée de la publication à caractère historique, puisqu’elle tient à la fois de l’album illustré, de l’inventaire patrimonial et du portrait régional. Le livre a merveilleusement été mis en page par Chantale Girard de chez Urbain Communications.

L’ouvrage est disponible au coût de 25 $ taxes incluses directement à la MRC ou encore aux hôtels de ville de Charlemagne, de la Paroisse de L’Épiphanie, de Repentigny et de Saint-Sulpice, au service des loisirs de la Ville de L’Épiphanie ainsi qu’au Centre d’exposition de Repentigny, à la Librairie Raffin et la librairie Martin.

Le Conseil de la MRC de L’Assomption tient à remercier ses partenaires, dont le ministère de la Culture et des Communications (MCC) et tous les artistes, écrivains, historiens et photographes qui se sont prêtés à ce jeu des plus rassembleur.

Sur la photo :

Christelle Renoux, Vice-présidente de l'AQIP, Chantale Girard, directrice d’Urbain Communications et Josée Fafard, coordonnatrice culture et évènements à la MRC de L'Assomption

[-]

06 Juin 2014 - Plan de relance de la MRC de L'Assomption

LE GOUVERNEMENT DOIT NOUS APPUYER D’URGENCE

Dès la nomination du nouveau Conseil des ministres, la préfète de la MRC de L’Assomption, madame Chantal Deschamps, a multiplié les rencontres afin de sensibiliser le nouveau gouvernement au désastre économique qui plane sur la MRC de L’Assomption et d’établir un plan d’action précis avec les ministres concernés. Il est maintenant temps pour eux d’agir dans les meilleurs délais.

[+]

LE GOUVERNEMENT DOIT NOUS APPUYER D’URGENCE

Dès la nomination du nouveau Conseil des ministres, la préfète de la MRC de L’Assomption, madame Chantal Deschamps, a multiplié les rencontres afin de sensibiliser le nouveau gouvernement au désastre économique qui plane sur la MRC de L’Assomption et d’établir un plan d’action précis avec les ministres concernés. Il est maintenant temps pour eux d’agir dans les meilleurs délais.

Ainsi, une semaine après sa nomination, Mme Deschamps a rencontré Pierre Arcand, le nouveau ministre responsable de la région de Lanaudière. Les deux élus ont discuté des étapes à franchir afin de soutenir les employés et la MRC dans le contexte de la catastrophe humaine et économique qui s’abat sur le territoire.

La préfète de la MRC de L’Assomption a dressé un portrait de la situation et a réitéré l’urgence de mettre en place des mesures concrètes.  « L’échéance se resserre, le 18 juillet arrive à grands pas. Nous avons convenu avec le ministre Arcand de plancher sur des solutions tangibles qui permettront d’outiller les travailleurs à court terme et d’accélérer la concrétisation d’emplois ciblés sur le territoire.»  a dit madame Deschamps.

De plus, vendredi dernier la préfète de la MRC a rencontré le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, monsieur François Blais, accompagné du président du CLD, monsieur Georges Robinson. La discussion a porté sur les mesures exceptionnelles d’employabilité et de stimulation pour accélérer la création d’emplois  dans le cadre de la stratégie de relance économique.

Le président du CLD de la MRC de L’Assomption a qualifié de très positive la rencontre avec le ministre Blais. « Monsieur Blais nous a garanti sa collaboration et nous a assurés d’un retour rapide sur les demandes déposées » a ajouté M. Robinson.

Mme Deschamps s’est entretenue à plus d’une reprise avec le premier ministre du Québec sur le sujet. « Le premier ministre a toujours manifesté sa volonté de soutenir les travailleurs affectés par la fermeture. Il faut maintenant transformer cette volonté en gestes concrets » a affirmé Mme Deschamps au nom de ses collègues du Conseil des maires.

La préfète a également eu une communication avec le ministre de l’Économie, monsieur Jacques Daoust afin de lui souligner l’urgence de la situation et de convenir d’une rencontre dans les prochains jours.

« Tous les acteurs impliqués dans la Stratégie de relance économique se joignent à moi pour offrir notre pleine et entière collaboration au nouveau gouvernement. Maintenant que nous les avons sensibilisés, nos équipes travaillent avec celles du gouvernement afin de mener la Stratégie de relance à bon port, étant donné l’urgence de la situation. Le gouvernement a maintenant tout en main pour soutenir la région et les travailleurs. » a conclu la préfète de la MRC de L’Assomption.

*********

Au sujet de la Stratégie de relance économique de la MRC de L’Assomption

La Stratégie de relance économique se veut une réponse des forces vives du territoire à la catastrophe humaine et économique que représente la fermeture de l’usine d’Electrolux pour la communauté de la MRC de L’Assomption. Des actions à court terme sont prévues pour aider les employés d'Electrolux ainsi que des actions pour relancer l'économie de la MRC à long terme.

Cette stratégie, qui a pour objectif de créer 1 000 emplois, se décline en trois axes :

  1. exploiter le potentiel de conversion industrielle de l’usine Electrolux;
  2. modeler une vision de la structure économique projetée pour la MRC via la réalisation de quatre projets innovants;
  3. rehausser l’attrait industriel de la MRC.

 Les dossiers d’affaires réalisés à ce jour révèlent des coûts de 59,3 M$ pour en assurer le déploiement.  La concrétisation de ces projets ferait par le fait même de la MRC de L’Assomption un véritable laboratoire économique pour le Québec et la Communauté métropolitaine de Montréal.

 Intitulée Réinventer notre avenir, la Stratégie de relance est pilotée par la MRC de L’Assomption, en collaboration avec ses partenaires. Pour en savoir plus : www.reinventernotreavenir.org.

[-]

24 Avril 2014 - Assermentation du conseil des ministres

PHILIPPE COUILLARD DEMANDE À SES MINISTRES DE SOUTENIR LA RÉGION TOUCHÉE PAR LA FERMETURE D'ELECTROLUX

Présente à la cérémonie d’assermentation des ministres, la préfète de la MRC de L’Assomption accueille avec satisfaction les propos du premier ministre au sujet de la fermeture d’Electrolux tenus lors de son allocution suivant la constitution du nouveau cabinet. « Le premier ministre a envoyé un message clair aux ministres responsables du développement économique concernant la Stratégie de relance,  M. Couillard manifeste ainsi sa volonté de soutenir les travailleurs affectés par cette fermeture,  il faut maintenant transformer ce message en actions concrètes » déclare Mme Chantal Deschamps.

[+]

PHILIPPE COUILLARD DEMANDE À SES MINISTRES DE SOUTENIR LA RÉGION TOUCHÉE PAR LA FERMETURE D'ELECTROLUX

Présente à la cérémonie d’assermentation des ministres, la préfète de la MRC de L’Assomption accueille avec satisfaction les propos du premier ministre au sujet de la fermeture d’Electrolux tenus lors de son allocution suivant la constitution du nouveau cabinet. « Le premier ministre a envoyé un message clair aux ministres responsables du développement économique concernant la Stratégie de relance,  M. Couillard manifeste ainsi sa volonté de soutenir les travailleurs affectés par cette fermeture,  il faut maintenant transformer ce message en actions concrètes » déclare Mme Chantal Deschamps.

Ainsi la préfète de la MRC de L’Assomption salue la nomination de M. Jacques Daoust au poste de ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, de M. François Blais au poste de ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et de M. Jean-Denis Girard au poste de ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional. « Tous les acteurs impliqués dans la Stratégie de relance de la MRC se joignent à moi pour offrir à l’équipe économique du nouveau gouvernement notre complète collaboration pour mener la Stratégie de relance à bon port. » ajoute la préfète de la MRC.

Mme Deschamps confirme s’être entretenue avec les ministres au sujet de la réalité de la MRC.  « J’ai mentionné mon intention de rencontrer les nouveaux ministres rapidement, afin de définir le plan d’action pour donner à la MRC les moyens de répondre à la catastrophe humaine et économique que représente la fermeture d’Electrolux. »

La préfète enchaîne en précisant que dès les premiers jours qui ont suivi l’annonce de la fermeture de l’usine en 2010, la MRC et tous les acteurs du milieu concernés ont convenu de se prendre en main. Déjà plusieurs actions en aides directes aux travailleurs ont été mises de l’avant, ce qui correspond à un investissement de plus 1,3M $ de la part du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) et d’Emploi Québec. La Stratégie de relance s’additionne à toutes ces mesures de soutien.

*********

Au sujet de la Stratégie de relance économique de la MRC de L’Assomption

La Stratégie de relance économique se veut une réponse des forces vives du territoire à la catastrophe humaine et économique que représente la fermeture de l’usine d’Electrolux pour la communauté de la MRC de L’Assomption. Des actions à court terme sont prévues pour aider les employés d'Electrolux ainsi que des actions immédiates pour relancer l'économie de la MRC à long terme.

Cette stratégie, qui a pour objectif de créer 1 000 emplois, se décline en trois axes :

  1. exploiter le potentiel de conversion industrielle de l’usine Electrolux;
  2. modeler une vision de la structure économique projetée pour la MRC via la réalisation de quatre projets innovants;
  3. rehausser l’attrait industriel de la MRC.

Les dossiers d’affaires réalisés à ce jour révèlent des coûts de 59,3 M$ pour en assurer le déploiement.  La concrétisation de ces projets ferait par le fait même de la MRC de L’Assomption un véritable laboratoire économique pour le Québec et la Communauté métropolitaine de Montréal.

Intitulée Réinventer notre avenir, la Stratégie de relance est pilotée par la MRC de L’Assomption, en collaboration avec ses partenaires. Pour en savoir plus : www.reinventernotreavenir.org.

-30-

Source :              
Joffrey Bouchard
Directeur général
MRC de L’Assomption 
450 589-2288 poste 23

 

 

[-]

23 Avril 2014 - « LE NOUVEAU PREMIER MINISTRE EST DÉJÀ IMPLIQUÉ DANS LE DOSSIER DE LA STRATÉGIE DE RELANCE ÉCONOMIQUE DE LA MRC. »

— Chantal Deschamps, préfète de la MRC de L’Assomption

Réuni pour la première fois depuis l’élection québécoise du 7 avril dernier, le conseil de la MRC de L’Assomption réitère son invitation au nouveau gouvernement à poursuivre le travail entamé au cours des derniers mois et à donner suite à la Stratégie de relance développée par la MRC et ses partenaires. Cette stratégie propose des actions directes pour aider les employés d'Electrolux, notamment par la création d’emplois et des initiatives pour relancer l'économie de la MRC.  Cette dernière vit une situation unique avec la perte de près de 33 % des emplois du secteur manufacturier au sein d’un territoire où il n’y a plus aucune capacité d’accueil pour de nouvelles entreprises.

[+]

— Chantal Deschamps, préfète de la MRC de L’Assomption

Réuni pour la première fois depuis l’élection québécoise du 7 avril dernier, le conseil de la MRC de L’Assomption réitère son invitation au nouveau gouvernement à poursuivre le travail entamé au cours des derniers mois et à donner suite à la Stratégie de relance développée par la MRC et ses partenaires. Cette stratégie propose des actions directes pour aider les employés d'Electrolux, notamment par la création d’emplois et des initiatives pour relancer l'économie de la MRC.  Cette dernière vit une situation unique avec la perte de près de 33 % des emplois du secteur manufacturier au sein d’un territoire où il n’y a plus aucune capacité d’accueil pour de nouvelles entreprises.

Mme Deschamps mentionne avoir eu l’occasion d’interpeller tous les chefs de partis durant la campagne électorale concernant la réalité de la MRC.  « À peine quelques jours suivant l’élection du gouvernement, j’ai eu l’opportunité d’aborder directement avec le nouveau premier ministre la catastrophe humaine et économique que représente la fermeture d’Electrolux pour notre MRC et notre plan de relance. M. Couillard a manifesté sa volonté de soutenir les travailleurs affectés par cette fermeture et à œuvrer de concert avec nous afin d’assurer l’avenir économique de notre MRC. »

La préfète a enchaîné en précisant que dès les premiers jours qui ont suivi l’annonce de la fermeture de l’usine en 2010, le milieu s’est pris en main. « Il est important de saisir que la stratégie de relance économique s’additionne aux nombreuses actions menées au cours des derniers mois sur les plans de la formation et de la santé.  À ma connaissance et à ce jour, les différents partenaires tels que le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) et Emploi Québec ont investi plus 1,3M $ en aide directe aux travailleurs », a affirmé madame Deschamps.

Signe d’une volonté de collaborer et de préparer le terrain, le premier ministre a par ailleurs invité la préfète de la MRC à assister à l’assermentation du nouveau conseil des ministres aujourd’hui. « C’est un honneur pour moi d’assister à cet événement qui me donnera notamment l’opportunité de rencontrer rapidement les nouveaux titulaires de dossiers afin de leur parler de la relance de la MRC, ce qui nous permettra de mettre la table pour la suite des choses », a conclu madame Deschamps.

*********

Au sujet de la Stratégie de relance économique de la MRC de L’Assomption

La Stratégie de relance économique se veut une réponse des forces vives du territoire à la catastrophe humaine et économique que représente la fermeture de l’usine d’Electrolux pour la communauté de la MRC de L’Assomption. Des actions à court terme sont prévues pour aider les employés d'Electrolux ainsi que des actions immédiates pour relancer l'économie de la MRC à long terme.

Cette stratégie, qui a pour objectif de créer 1 000 emplois, se décline en trois axes :

  1. exploiter le potentiel de conversion industrielle de l’usine Electrolux;
  2. modeler une vision de la structure économique projetée pour la MRC via la réalisation de quatre projets innovants;
  3. rehausser l’attrait industriel de la MRC.

Les dossiers d’affaires réalisés à ce jour révèlent des coûts de 59,3 M$ pour en assurer le déploiement.  La concrétisation de ces projets ferait par le fait même de la MRC de L’Assomption un véritable laboratoire économique pour le Québec et la Communauté métropolitaine de Montréal.

Intitulée Réinventer notre avenir, la Stratégie de relance est pilotée par la MRC de L’Assomption, en collaboration avec ses partenaires. Pour en savoir plus : http://www.reinventernotreavenir.org/.

-30-

 

Source :            
Joffrey Bouchard 
Directeur général
MRC de L’Assomption
450 589-2288 poste 23

 

[-]

01 Avril 2014 - Fermeture d'Electrolux

Ce n’est plus le temps de parler. Il faut agir. 

« Le prochain gouvernement doit être au rendez-vous pour relancer la MRC »

- Chantal Deschamps, préfète de L’Assomption

La fermeture d’Electrolux, catastrophe annoncée pour la MRC de L’Assomption, se matérialise. En effet, la direction de l’entreprise a convoqué tous les travailleurs et travailleuses à 13 h aujourd’hui pour faire part de ses intentions.

 

[+]

 

 

 

 

 

 

Ce n’est plus le temps de parler. Il faut agir. 

« Le prochain gouvernement doit être au rendez-vous pour relancer la MRC »

- Chantal Deschamps, préfète de L’Assomption

La fermeture d’Electrolux, catastrophe annoncée pour la MRC de L’Assomption, se matérialise. En effet, la direction de l’entreprise a convoqué tous les travailleurs et travailleuses à 13 h aujourd’hui pour faire part de ses intentions.

Il faut penser aux familles des 1300 employés touchés et nous assurer que tout soit en place pour les appuyer dans leur transition de carrière. « Nous allons les épauler et faire en sorte  qu’ils aient à leur disposition l’éventail de services pour leur venir en aide », a affirmé la préfète Chantal Deschamps.

Dans ce contexte, Mme Deschamps a appelé les différentes formations politiques en campagne électorale à se positionner rapidement. « Il est urgent d’avoir l’heure juste de la part des candidats et des différents partis qui sont en élections. Nous avons besoin d’engagements concrets. Nous avons une stratégie de relance qui a obtenu l’appui de tous les acteurs clés de la MRC et de la région de Lanaudière. À la lumière de l’annonce d’aujourd’hui, il importe de la mettre en œuvre rapidement. Pour ce faire, nous avons besoin des leviers financiers du gouvernement », a indiqué madame Deschamps.

Rappelons qu’une prise en charge exceptionnelle des forces vives sur le territoire a donné naissance à la Stratégie pour la relance économique qui a pour objectif de créer 1 000 emplois et qui fera de la MRC de L’Assomption un réel laboratoire pour le Québec. Cette concertation a permis de développer un plan en trois axes, dont le premier vise particulièrement l’exploitation du potentiel de l’usine d’Electrolux.

La Stratégie de relance économique de la MRC de L’Assomption en trois axes :

  1. Exploiter le potentiel de conversion industrielle de l’usine Electrolux
  2. Modeler une vision de la structure économique projetée pour la MRC via la réalisation de quatre projets innovants
  3. Rehausser l’attrait industriel de la MRC

« Les dossiers d’affaires réalisés à ce jour révèlent des coûts de 59,3 M$ pour assurer le déploiement des trois axes de notre Stratégie de relance. Ce n’est plus le temps de parler. Il faut agir. J’attends un engagement clair des chefs des formations politiques quant à la façon dont ils comptent s’y prendre pour assurer le déploiement de la Stratégie », a conclu la préfète de la MRC.

La Stratégie de relance économique, intitulée Réinventer notre avenir, est pilotée par la MRC de L’Assomption, en collaboration avec ses partenaires. Pour en savoir plus : http://www.reinventernotreavenir.org/.

-30-

Source : Marlène Girard, 514 247-9283.

 

 

[-]

18 Mars 2014 - Stratégie de relance de la MRC de L'Assomption - objectif 1 000 emplois

 Stratégie de relance de la MRC de L’Assomption – objectif 1 000 emplois

« Nous serons un laboratoire économique pour le Québec. »
— Chantal Deschamps, préfète de la MRC

 

[+]

 Stratégie de relance de la MRC de L’Assomption – objectif 1 000 emplois

« Nous serons un laboratoire économique pour le Québec. »
— Chantal Deschamps, préfète de la MRC

REPENTIGNY, 18 mars 2014 – Une prise en charge exceptionnelle des forces vives sur le territoire s’est matérialisée depuis l’onde de choc créée par l’annonce de la fermeture d’Electrolux. Toute cette énergie concentrée permet aujourd’hui de rendre publics les résultats des dossiers d’affaires qui ont permis d’analyser le développement de diverses initiatives porteuses pour la relance économique qui ont pour objectif de créer 1 000 emplois et qui feront de la MRC de L’Assomption un réel laboratoire pour le Québec.

Dans ce contexte, la préfète Chantal Deschamps a appelé les différentes formations politiques en campagne électorale à se positionner sur l’approche et à se commettre sur la contribution qu’ils comptent apporter pour la suite des choses. « Nous souhaitons que les candidats s’engagent en faveur de la stratégie de relance et qu’ils nous précisent comment ils entendent contribuer à sa réalisation. Nous avons besoin d’un signal clair pour nous assurer que le prochain gouvernement du Québec agira comme levier et catalyseur dans le financement de la stratégie », a indiqué madame Deschamps.

D’une catastrophe humaine à une catastrophe économique

La perte économique directe d’une masse salariale annuelle de 59 M$ dans le secteur manufacturier représentant environ 5 % de tous les emplois de la MRC, la saturation du tissu industriel et du secteur manufacturier constitue des défis de taille.

Il devient incontournable de donner une réponse cohérente à cette catastrophe majeure en favorisant l’essaimage interrégional au sein de créneaux porteurs et en amorçant un cycle de conversion économique.

L’approche en trois axes développée par tous les intervenants répond non seulement à ces objectifs, mais offre en plus le potentiel d’être un modèle pour toutes les collectivités québécoises aux prises avec des zones de développement saturées. Sa mise en œuvre permettra de tirer des apprentissages transférables aux autres communautés vivant des réalités similaires.

Ces trois axes sont les suivants :

– Axe 1 — Exploiter le potentiel de conversion industrielle de l’usine Electrolux

– Axe 2 — Modeler une vision de la structure économique projetée pour la MRC via la réalisation de quatre projets innovants :

> Centre d'innovation agro-industriel métropolitain

> Centre d’intelligence urbaine et cité technologique

> Centre de services aux entreprises en design industriel

> Carrefour industriel et expérimental de Lanaudière

– Axe 3 — Rehausser l’attrait industriel de la MRC

Afin d’assurer le déploiement des trois axes de notre stratégie de relance, les dossiers d’affaires réalisés à ce jour révèlent des coûts de 59,3 M$. 

Le dévoilement des résultats des dossiers d’affaires aujourd’hui permet de franchir une étape cruciale de la stratégie de relance. Il importe que les différentes formations politiques réaffirment leur appui afin que la MRC de L’Assomption puisse se remettre de cette catastrophe économique. Comme ce fut le cas dans le cadre du développement du plan de relance, nos voix et nos efforts doivent s’additionner pour relancer la MRC de L’Assomption, pour aujourd’hui et pour demain.

La stratégie de relance économique intitulée Réinventer notre avenir est pilotée par la MRC de L’Assomption, en collaboration avec ses partenaires. Pour en savoir plus : www.reinventernotreavenir.org.

-30-

Source : Marlène Girard
Ville de Repentigny
Service des communications
(450) 470-3001 poste 3142
ville.repentigny.qc.ca

p. j. – Fiche technique pour chacun des volets

[-]

25 Septembre 2013 - Adoption du nouveau Plan de développement de la zone agricole

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que le Conseil de la MRC de L’Assomption vient tout juste d’entériner son premier Plan de développement de la zone agricole (PDZA).

[+]

La MRC de L’Assomption innove en matière d’agriculture

« Par ce geste, nous voulons aider à dynamiser les activités agricoles »
- Chantal Deschamps, préfète de la MRC de L’Assomption

 

L’Assomption, le 25 septembre 2013 --- C’est avec beaucoup d’enthousiasme que le Conseil de la MRC de L’Assomption vient tout juste d’entériner son premier Plan de développement de la zone agricole (PDZA).

« La MRC de L’Assomption a été la première et est toujours la seule à disposer d’un schéma d’aménagement et de développement conforme au Plan métropolitain d’aménagement et de développement. De nouveau, nous faisons figure de leader en adoptant un outil visant la stimulation et la diversification des activités agricoles sur notre territoire » précise avec fierté Madame Chantal Deschamps, préfète de la MRC de L’Assomption et mairesse de la Ville de Repentigny. « J’adresse des remerciements tout particuliers à un partenaire essentiel, la Fédération de l’Union des producteurs agricoles de Lanaudière, avec lequel notre MRC a convenu d’une volonté conjointe de collaboration avant même d’initier la confection de notre PDZA » conclue Madame Deschamps.

« Réunis autour d’une même table, les acteurs du monde agricole et municipal ont su capitaliser sur les forces de notre agriculture et de nos entreprises existantes, et ce, dans une perspective de diversification de nos activités au bénéfice des agriculteurs actuels et futurs » mentionne Monsieur Gilbert Mathieu, président de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles de Lanaudière.

Pour Monsieur Denis Lévesque, maire de la Paroisse de L’Épiphanie, il s’agit d’une importante stratégie d’avenir. « Fruit d’une vision concertée de l’agriculture, notre PDZA priorise une douzaine d’actions dont la mise en œuvre s’étalera sur une période de cinq ans. Solutionner des  enjeux de cohabitation urbaine / agricole, mettre en place des mesures d’appui aux producteurs agricoles et consolider notre pôle de recherche et développement en agriculture constituent autant d’objectifs visés par ces actions. »

Le conseil de la MRC de L’Assomption affirme, par l’adoption de son PDZA, qu’il croit fermement à l’importance de l’agriculture sur son territoire. Ce plan est une suite logique des interventions massives de la MRC et de son Centre local de développement (CLD) en matière de développement de projets de recherche et de mise en valeur des activités agricoles. Depuis près de 15 ans, les sommes injectées totalisent plus de 1,5 million de dollars, et ce, au bénéfice de nos producteurs agricoles.

Le Conseil de la MRC de L’Assomption tient à remercier ses partenaires, dont le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) et la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) qui ont accordé à la MRC une aide financière pour la réalisation de ce plan.

Marcel Papin, président du syndicat L'Assomption - Les Moulins, Chantal Deschamps, préfète de la MRC et mairesse de Repentigny, Gilbert Mathieu, président FUPAL, Mario Morais, Conseillé municiapl de Repentigny, Michel Champagne, maire de Saint-Sulpice, Louise T. Francoeur, mairesse de L'Assomption et Denis Lévesque, maire de la Paroisse de L'Épiphanie.

 

[-]

17 Mai 2013 - Stratégie de relance économique suivant la fermeture d'Électrolux

La préfète de la MRC de L’Assomption, madame Chantal Deschamps, et la mairesse de la Ville de L’Assomption, madame Louise T. Francoeur, soulignent avec satisfaction l’annonce faite par le gouvernement du Québec d’injecter une somme de 600 000$ pour amorcer le déploiement de la stratégie de relance économique qui permettra très certainement diminuer les répercussions de la fermeture de l’usine Electrolux qui touchera plus de 1 300 employés.

[+]

La préfète de la MRC de L’Assomption, madame Chantal Deschamps, et la mairesse de la Ville de L’Assomption, madame Louise T. Francoeur, soulignent avec satisfaction l’annonce faite par le gouvernement du Québec d’injecter une somme de 600 000$ pour amorcer le déploiement de la stratégie de relance économique qui permettra très certainement diminuer les répercussions de la fermeture de l’usine Electrolux qui touchera plus de 1 300 employés.

L’annonce de cette importante nouvelle a été faite cet après-midi par le ministre des Finances et de l’Économie, monsieur Nicolas Marceau, et par la députée de Joliette, madame Véronique Hivon, ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse et ministre responsable de la région de Lanaudière.

Le gouvernement du Québec adhère donc entièrement à la stratégie de développement élaborée par la MRC de L’Assomption, laquelle repose sur trois grands axes, à savoir : exploiter le potentiel de conversion industrielle de l’usine le plus rapidement possible; modeler la vision de la structure économique projetée pour la MRC de L’Assomption; et rehausser l’attrait industriel de la MRC à moyen et à long terme.

« Le message que nous envoie les ministres Marceau et Hivon est fort encourageant. Cela signifie que nous pourrons déployer, en partenariat avec le gouvernement du Québec, sans plus tarder notre stratégie pour aider les 1 300 employés de l’usine Electrolux à envisager l’avenir avec un peu plus d’optimisme », de souligner madame Deschamps.

La stratégie de relance préconisée par les élus et les dirigeants de la MRC de L’Assomption prévoit la mise en œuvre de huit initiatives, pour lesquelles l’injection de 600 000 $ était impérative:

  • Un démarchage actif visant la réutilisation du bâtiment actuel de l’usine Electrolux;
  • La mise en place d’une série de projets structurants en matière d’industries, d’agriculture et d’innovation;
  • Une stimulation active des projets d’affaires dans les entreprises existantes;
  • Une intervention ciblée en matière d’aide à la requalification de bâtiment industriels sous-utilisés;
  • Un exercice approfondi d’identification de créneaux économiques pertinents et porteurs d’avenir;
  • La détermination des conditions favorables à l’amélioration de la capacité d’accueil des entreprises du territoire de la MRC de L’Assomption.

Impliquée et fort active depuis le jour même de l’annonce de la fermeture de l’usine en décembre 2010, Mme Louise T. Francoeur, mairesse de L’Assomption, a pour sa part reçu cette nouvelle comme une confirmation et une reconnaissance de l’important travail qui a été effectué jusqu’à ce jour. « Tellement d’efforts ont été déployés en matière de services sociaux, d’emploi et de formation par les différents acteurs socioéconomiques du milieu. La mise en œuvre de la stratégie se veut une suite logique et planifiée à ces travaux du grand comité qui regroupe l’ensemble des intervenants concernés. Même si nous sommes tous conscients qu’il reste beaucoup d’actions à poser pour apporter des solutions et pour préserver ces 2 000 emplois,  nous recevons comme une bouffée d’air frais cet endossement à notre stratégie de relance par le gouvernement du Québec ».

 « Toutefois, même si nous venons d’apprendre une excellente nouvelle, nous tenons à rappeler que l’injection de 600 000 $ et l’endossement du gouvernement du Québec ne constituent qu’un début. La MRC de L’Assomption et la  Ville de L’Assomption souhaite maintenant une mobilisation complète de l’ensemble des partenaires non seulement pour lancer les différentes initiatives mais aussi pour assurer le soutien aux prochaines étapes qui sont essentielles au succès de la relance économique de notre territoire », d’ajouter d’une même voix mesdames Deschamps et Francoeur.

Chantal Deschamps, Nicolas Marceau, Véronique Hivon, Louise T. Francoeur.
Denis Lévesque, Scott MCKay, Mario Morais et Michel Champagne.
Collection MRC de L'Assomption

- 30 -

Source et pour information :
Joffrey Bouchard
Directeur général                                                                 
MRC de L'Assomption
450 589-2288

[-]

MRC DE L'ASSOMPTION

300-A, rue Dorval, L’Assomption (Québec)    J5W 3A1    Tél. : 450 589-2288    Téléc. : 450 589-9430