Retour aux fiches

Granche, Pierre

Granche, Pierre

La ville suspendue, 1998

 Artiste 
© Succession Pierre Granche / SODRAC (2013)

Photographe     
© Robert Dupuis, 2013

Médium : aluminium, acier et ciment

Emplacement : Repentigny, École secondaire l’Horizon

Texte d’interprétation :

Des nuages, de la pluie, du soleil, une ville, voilà ce que présente l’œuvre de Pierre Granche à l’école secondaire l’Horizon. Toutefois, on ne peut s’empêcher de sentir un certain effet apocalyptique se dégager de cette ville suspendue entre ciel et terre. L’incroyable nuage en spirale, au centre duquel émergent des tuyaux en acier menaçant de s’abattre sur le paysage urbain, contribuent à donner l’impression d’assister à un jugement divin. L’utilisation de matériaux industriels et modernes, de lignes droites très dynamiques, d’un point de vue en contre-plongée et d’un système d’éclairage, qui accentue les contrastes, vient aussi appuyer la forte tension dramatique qui se dégage de l’installation. Malgré cela, le visiteur ne peut qu’être fasciné devant l’œuvre qui s’offre à lui. La terreur excitante que procure le spectacle d’une nature déchaînée et immense devant laquelle l’homme est impuissant, voilà ce qui permet d’inscrire la ville de Pierre Granche dans le sillon des grands paysages sublimes des XVIIIe et XIXe siècles. Alors qu’un spectacle saisissant se déroule à l’intérieur de l’école, Pierre Granche propose une œuvre un peu plus sereine à l’extérieur, où la carcasse d’une ancienne école et la silhouette d’un arbre sont soutenues par un rail de chemin de fer sur un bloc de ciment au sol. Il propose ainsi un intéressant contraste avec la modernité de la ville suspendue.

L’architecture et la ville sont au cœur de la majorité des projets d’intégration réalisés par Pierre Granche, l’un des artistes les plus prolifiques et populaires du programme du 1% jusqu’à son décès en 1997.  Ses réalisations à l’école l’Horizon en témoignent, tout comme elles expriment sa grande préoccupation de créer un art qui réinterprète et repense l’espace. (Andrée-Anne Venne, 2013)

Raisons ayant mené à la sélection de l’œuvre :

Artiste important au Québec; bonne qualité de conservation; œuvre très impressionnante

Fiche complète

Retour aux fiches

MRC DE L'ASSOMPTION

300-A, rue Dorval, L’Assomption (Québec)    J5W 3A1    Tél. : 450 589-2288    Téléc. : 450 589-9430