Retour aux fiches

Forget, Normand, d'ô

Forget, Normand, d'ô

Croissant d'Ô, 1995

 Artiste 
© Normand Forget, 1995

Photographes     
2 photos du haut : 
© Robert Dupuis, 2013
En bas : 
© Normand Forget, 1995

Médium : aluminium et béton, 457 cm x 366 cm x 138 cm

Emplacement : Charlemagne, Hôtel de ville

Texte d’interprétation :

Cette structure en aluminium émergeant d’un bassin peu profond et encore toute ruisselante de gouttelettes représente les traditions et l’évolution de la ville de Charlemagne selon son créateur[1]. Sa position face à l’hôtel de ville ajoute à sa qualité de symbole des rêves et des aspirations des différentes générations qui ont bâti Charlemagne. Ce petit village a émergé des eaux environnantes du St-Laurent, de la L’Assomption, des Mille-Îles   et des  Prairies au XIXe siècle pour devenir une ville dynamique et prospère en 1969. Cette dualité entre l’eau et la force de la ville est reprise dans la fontaine à travers le motif du croissant en aluminium, matériau solide et pérenne, et l’eau dont il s’échappe, mais également de l’eau qu’il laisse s’échapper à son tour. L’eau, symbole de vie, a donné naissance à Charlemagne. Puis la ville a à son tour donné naissance à plusieurs familles, entreprises, plans et projets qui lui permettent de demeurer active. La forme du croissant suggère en outre ce cycle de la vie. En effet, la courbe s’élève des eaux, avant de s’incliner de nouveau vers le bassin. Si nous considérons que le rideau de pluie qui s’échappe du croissant symbolise les réalisations de la ville, alors le fait qu’il retombe dans le bassin, qui alimente la croissance de la structure, vient boucler le cycle.

Normand Forget, sculpteur lanaudois bien connu, est derrière ce projet aux significations multiples. Contrairement à la plupart des œuvres qu’il a réalisées dans l’espace public de la région, celle-ci ne s’inscrit pas dans le cadre du programme du 1%, mais provient d’un concours mis sur pied par la ville de Charlemagne elle-même. Il est à souhaiter que ce type de projets soit plus souvent repris par les différentes municipalités de Lanaudière. (Andrée-Anne Venne, 2013)

Raisons ayant mené à la sélection de l’œuvre :

Artiste régional ayant réalisé plusieurs œuvres dans la MRC. Ce n’est pas une œuvre du 1%, mais une commande de la ville. Souci de représenter toutes les villes et villages de la MRC.

Fiche complète


[1] Normand Forget, Croissant d’Ô, texte explicatif, 1995.

 

Retour aux fiches

MRC DE L'ASSOMPTION

300-A, rue Dorval, L’Assomption (Québec)    J5W 3A1    Tél. : 450 589-2288    Téléc. : 450 589-9430