Retour aux fiches

Bergeron, Germain wopetal

Bergeron, Germain wopetal

Wopétal, 1967

Artiste : 
© Germain Bergeron, 1967

Photographe :  
© Arsénio Corôa, 2012

Médium :  métal recyclé

Emplacement : L’Assomption, Quartier des arts

Texte d'interprétation :

Quelques mètres plus loin, toujours sur le boulevard de l’Ange-Gardien, un être de nature inconnue est juché sur son perchoir et guette le passant. La sculpture de Germain Bergeron intitulée Wopétal fait partie des différents bestiaires, c’est-à-dire des créatures étranges et mystiques souvent imaginaires que l’artiste a su créer. À ce sujet, Guy Robert a écrit que par l’exploration que fait Bergeron du répertoire bestiaire, « l’oiseau devient le dépositaire de nos rêves de vol, d’évasion et d’ailleurs, et évoque le mythe d’Icare# », cet homme de la mythologie grecque qui était parvenu à voler grâce à des ailes de cire qui ont malheureusement fondu lorsqu’il s’est trop approché du Soleil. La créature que Bergeron appelle Wopétal a peut-être des allures d’oiseau, mais ne semble guère pouvoir s’envoler avec ses ailes trop courtes et ses énormes pattes. Cependant, même si elle ne pouvait s’envoler, cette bête semblant provenir de la préhistoire pourrait sans doute survivre dans un monde des plus barbares grâce à sa carrure tranchante et à son bec acéré. Étrangement, ce qui aurait pu être en d’autres cas le symbole de la virilité et de la puissance de l’animal, son sexe masculin devient ici la zone de son corps la plus fragile, la plus exposée aux attaques ennemies en pendouillant ainsi dans le vide. (Pierre-Charles Monahan, 2013)

Fiche complète

 

Retour aux fiches

MRC DE L'ASSOMPTION

300-A, rue Dorval, L’Assomption (Québec)    J5W 3A1    Tél. : 450 589-2288    Téléc. : 450 589-9430