Retour aux fiches

Les églises modernes de Repentigny

Imprimer cette fiche
Les églises modernes de Repentigny

Texte d’interprétation

Parmi les trois lieux de culte de la ville de Repentigny, deux églises sont de style moderne; ce sont les seules dans la MRC. Celles-ci illustrent à la fois l’évolution du territoire et celle de l’architecture religieuse dans la deuxième moitié du XXe siècle.

Avant la fin des années 1950, seule la paroisse de la Purification-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie dessert la population locale. Auparavant caractérisée par des secteurs ruraux et de villégiature, Repentigny obtient son statut de ville en 1957 alors que de plus en plus de familles y établissent leur résidence permanente. La paroisse Notre-Dame-des-Champs est érigée la même année, suivie de celle de Précieux-Sang en 1962. 

Le développement des banlieues, de même que les nouveaux préceptes de la religion catholique issus du concile Vatican II (1962 à 1965), sont des facteurs propices à l’expression d’une nouvelle architecture. Les églises adoptent désormais une esthétique dépouillée et des formes originales rendues possibles par l’utilisation du béton. Celle de Notre-Dame-des-Champs, bâtie de 1962 à 1963, peut par exemple faire penser à des mains jointes pour la prière ou à une immense lyre. Son concepteur, Roger D’Astous (1926-1998), est connu pour son œuvre moderniste notamment inspirée par le célèbre architecte étatsunien Frank Lloyd Wright (1867-1959), auprès duquel il a été formé. L’église de Précieux-Sang, réalisée par Jean Daunais en 1968 et 1969, fait quant à elle écho à l’architecture résidentielle environnante par son horizontalité et ses matériaux. Ses volumes bas et son toit plat sont en effet des caractéristiques de la maison de type « bungalow ». Tout comme à Notre-Dame-des-Champs, le presbytère fait partie de l’ensemble et son style épuré se démarque de la monumentalité habituelle des maisons curiales. (Agathe Chiasson-Leblanc et Cindy Morin, 2011)

Biens inclus

  • Église de Notre-Dame-des-Champs
  • Presbytère de Notre-Dame-des-Champs
  • Chemin couvert de Notre-Dame-des-Champs
  • Église de Précieux-Sang
  • Presbytère de Précieux-Sang
  • Chemin couvert de Précieux-Sang

Informations connues sur l’église de Notre-Dame-des-Champs

  • 187, boulevard d’Iberville, Repentigny.
  • 3 premières photographies

Propriétaire 

Fabrique de la paroisse Notre-Dame-des-Champs

  • Ne possède pas de statut de protection à ce jour.
  • Inventoriée dans l’Inventaire des lieux de culte du Québec et dans le Macro-Inventaire.
  • Béton, bois
  • Lieux de culte catholique

Informations historiques 

- La paroisse Notre-Dame-des-Champs est érigée en 1957 par détachement de la paroisse de la Purification-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie. Repentigny obtient son statut de ville la même année.

- Auparavant, seule une chapelle de bois desservait ce territoire nommé Repentigny-les-Bains; celle-ci était fréquentée par les villégiateurs en provenance de Montréal.

- Entre 1957 et 1960, le nombre de familles dans la paroisse passe de 450 à 900.

- L’église est érigée en 1962 et 1963. Elle est conçue par l’architecte montréalais Roger D’Astous (1926-1998), qui fut notamment l’élève de Frank Lloyd Wright (1867-1959). Des visites du chantier sont organisées durant sa construction.

- D’Astous conçoit aussi le mobilier intérieur de l’église.

Informations connues sur l’église de Précieux-Sang

  • 115, rue Chauveau, Repentigny.
  • 3 dernières photographies

Propriétaire 

Fabrique de la paroisse Précieux-Sang

  • Aucun statut de protection à ce jour.
  • Inventoriée dans l’Inventaire des lieux de culte du Québec.
  • Bois, pierre, crépi.
  • Lieu de culte catholique.

Informations historiques

- La paroisse Précieux-Sang est érigée en 1962 par détachement de la paroisse de la Purification-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie.

- Le secteur connaît un développement résidentiel continu depuis les années 1950.

- L’église est construite en 1968 et 1969 selon les plans de l’architecte Jean Daunais. Ces plans seraient toujours conservés à la fabrique de la paroisse.

- L’artiste Jordi Bonet (1932-1979) conçoit l’aménagement intérieur complet de l’église : l’ambon, l’autel, les sculptures de l’autel, la réserve eucharistique et les fonts baptismaux.  

Références

Pour l’église de Notre-Dame-des-Champs

BERGERON, Claude. L’architecture des églises du Québec, 1940-1985, Les Presses de l’Université Laval, 1987, 383 p.

ROY, Christian. L’histoire de Repentigny. L’Assomption, La société d’histoire de la municipalité régionale de comté de l’Assomption, 1995, 302 p.

Site Internet de la paroisse Notre-Dame-des-Champs, historique et photos d’archives de l’église : http://www.notre-dame-des-champs.org/histoire/eglise~nddc.htm (page consultée le 25 janvier 2011).

Pour l’église de Notre-Dame-des-Champs

ROY, Christian. L’histoire de Repentigny. L’Assomption, La société d’histoire de la municipalité régionale de comté de l’Assomption, 1995, 302 p.

Retour aux fiches

MRC DE L'ASSOMPTION

300-A, rue Dorval, L’Assomption (Québec)    J5W 3A1    Tél. : 450 589-2288    Téléc. : 450 589-9430