Retour aux fiches

Les mausolées

Imprimer cette fiche
Les mausolées

Texte d’interprétation

La construction de mausolée dans les cimetières était interdite dans bien des paroisses. Dans la MRC de L’Assomption, deux fabriques ont levé cette interdiction et permis des exceptions : Saint-Paul-l’Ermite en 1912 ainsi que la Purification.

Les mausolées sont de petits édifices érigés par des paroissiens pour recevoir les dépouilles d’une famille. Ces constructions permettent aux pratiquants de se distinguer dans la mort, de projeter une image de puissance et de richesse au-delà de la vie terrestre. Cette quête de mise en valeur a engendré l’érection de bâtiments ostentatoires de styles variés. Ils évoquent à la fois un lieu de culte par leurs références bibliques (croix, crucifix, icône, etc.) et une maison en raison de la porte close qui dissimule un espace privé protégeant le repos des êtres. Les deux mausolées de Saint-Paul-l’Ermite représentent bien ce type de monument privé.

Comme c’est souvent le cas, les trois mausolées de la MRC se démarquent par des éléments liés à l’architecture néoclassique, comme les frontons et les colonnes. Ils portent tous le symbole de la croix ainsi que l’inscription voyante du nom de la famille qui y repose. La construction de tels bâtiments nécessitant des sommes considérables, il s’agit de familles jadis connues et fortunées : celle du notaire Robitaille et celle des Archambault.

Un fait plus rare, à Saint-Paul-l’Ermite se trouve un mausolée portant le nom d’une femme, Hélène Caron, alors que dans la tradition, l’homme laisse son nom à sa femme et à sa descendance. Le tombeau est orné de deux anges, une figure souvent représentée en art funéraire, car l’ange guide l’âme du défunt au Paradis. (Agathe Chiasson-Leblanc et Cindy Morin, 2011)

Biens inclus

  • Mausolée de la famille L.J. Robitaille (photo en haut à gauche)
  • Mausolée de la famille Hélène Caron (photo en bas)
  • Mausolée de la famille Zéphirin Archambault (photos en haut au milieu, détail de la porte, et à droite)

Informations connues sur le Mausolée de la famille L.J. Robitaille

  • Dans le cimetière de la Purification, près de l’église et du charnier.
  • 445, rue Notre-Dame, Repentigny.

Propriétaires

Fabrique de la paroisse de la Purification

Famille Robitaille.

  • Aucun statut de protection à ce jour.
  • Inventorié dans l’Inventaire des lieux de culte du Québec et dans le Macro-inventaire.
  • Brique et crépi.
  • Monument funéraire.

Eugénie Courtois (1891-1938) puis à Jeanne Côté.

- Reposent dans le mausolée familial, entre autres personnes, Louis Joseph Robitaille (1886-1949), Eugénie Courtois (1891-1938), Jacques Robillard (1943-1979).

Informations connues sur le Mausolée Famille Hélène Caron

  • Dans le cimetière de Saint-Paul-l’Ermite.
  • 377, rue du Village, Repentigny, secteur Le Gardeur.

Propriétaires 

Fabrique de la paroisse de Saint-Paul-l’Ermite

Famille Caron.

  • Aucun statut de protection à ce jour.
  • Inventorié dans le Macro-inventaire.
  • Béton.
  • Monument funéraire.

- En 1912, le règlement du cimetière est amendé pour permettre la construction de « caveaux funèbres » (mausolées).

- Ce mausolée possède la particularité d’être fait au nom d’une femme alors que dans la tradition catholique, c’est l’homme qui donne le nom à la famille.

Informations connues sur le Mausolée de la famille Zéphirin Archambault

  • Dans le cimetière de Saint-Paul-l’Ermite.
  • 377, rue du Village, Repentigny, secteur Le Gardeur.

Propriétaires 

Fabrique de la paroisse de Saint-Paul-l’Ermite

Famille Archambault

  • Aucun statut de protection à ce jour.
  • Inventorié dans le Macro-inventaire.
  • Pierre.
  • Monument funéraire.

- En 1912, le règlement du cimetière est amendé pour permettre la construction de « caveaux funèbres » (mausolées).

- La famille de Zéphirin Archambault et d’Adéline Archambault est liée de près à l’histoire de Saint-Paul-l’Ermite. Leur fils sont :

- Edmond Archambault (1870-1947), renommé marchand de musique, a fait construire le Château Archambault, en face de l’église.

- Joseph Archambault fut maire de St-Paul L’Ermite de 1937 à 1948.

- Joseph-Amable Archambault (1882-?), médecin.

 

 

Références

Références sur le Mausolée de la famille L.J. Robitaille

Voir les épitaphes des tombeaux. 

Références sur le Mausolée Famille Hélène Caron

ROY, Christian et Onil THERRIEN. Histoire de Saint-Paul L’Ermite, Le Gardeur. Joliette, s.n., 1984, 271 p. 

Références sur le Mausolée de la famille Zéphirin Archambault

FERLAND, Claude. Étude sur le cimetière St-Paul-l’Ermite.

ROY, Christian et Onil THERRIEN. Histoire de Saint-Paul L’Ermite, Le Gardeur. Joliette, s.n., 1984, 271 p. 

 

Retour aux fiches

MRC DE L'ASSOMPTION

300-A, rue Dorval, L’Assomption (Québec)    J5W 3A1    Tél. : 450 589-2288    Téléc. : 450 589-9430