Vous cherchez :

    Campagne "On se le demande tous"

    HUMANISER LE TRI DES MATIÈRES RECYCLABLES

    Vous êtes-vous déjà demandé ce qu'il advenait du contenu de votre bac de récupération? Bien qu'une partie du centre de tri soit automatisée, toutes les matières passent d'abord par le travail des trieurs. Leur santé est donc compromise lorsque des produits dangereux sont mis dans le bac au lieu d'être apportés à l'Écoparc. "Il faut garder en tête que tout ce que nous déposons dans notre bac passera entre les mains et sous le nez des trieurs. Matières dangereuses, couches souillées, carcasses d'animaux, seringues: les trieurs doivent manipuler ces matières non recyclables pour les envoyer au site d'enfouissement. Une tâche parfois dangereuse qui peut être évitée grâce à la collaboration des citoyens.­" mentionne Myriam Forget-Charland, responsable des communications chez Tricentris, qui dessert la MRC de L'Assomption et est grand partenaire de la campagne On se le demande tous.